• Dégageons le FN de nos vies ! (AL Fédéral)

    Si rien de bon ne peut sortir des urnes, elles peuvent produire le pire en faisant gagner des conseils départementaux au FN : ces conseils départementaux qui gèrent les collèges, les transports scolaires, l’attribution du RSA... Alors, face à la montée du FN, la solution passe par une réponse populaire, dans la rue !

    Ce soir du 22 mars 2015, le FN a à nouveau débordé des urnes. Hier, c’était aux européennes et demain ce sera aux régionales. Pourquoi ?

    Parce que le terreau sur lequel prospère le vote FN est le fruit des politiques antisociales et procapitalistes du gouvernement PS qui désespèrent les travailleurs et les travailleuses.

    Le FN est le meilleur allié des patrons

    En divisant les travailleurs et travailleuses entre immigrés et "Français de souche", il est bien le meilleur soutien du système capitaliste et le meilleur allié des patrons. Et au contraire de ce que voudraient nous faire croire les experts politiques ou médiatiques, le FN ne fait pas une percée parmi les classes populaires ou parmi les plus pauvres, qui se retrouvent plutôt dans l’abstention pour rejeter les partis traditionnels.

    Il faut rappeler que le FN reste un parti d’extrême droite fondé par des nostalgiques du régime de Vichy ou de l’Algérie française et qui, malgré toutes les tentatives pour lisser son image, continue de présenter aux élections nombre de candidats issus des rangs des courants fascistes ou néonazis.

    PNG - 90.8 ko

    Pour la gauche électoraliste, la tentation est encore une fois de faire un « front républicain » qui alimentera les simplifications « UMPS » rabâchées par le FN.

    La droite, quant à elle, continuera la drague des électeurs et électrices du Front national en renchérissant dans le racisme antimusulmans et la peur de l’Étranger.

    Si rien de bon ne peut sortir des urnes, elles peuvent produire le pire en faisant gagner des conseils départementaux au FN : ces conseils départementaux qui gèrent les collèges, les transports scolaires, l’attribution du RSA...

    La montée du FN doit être combattue

    Pour Alternative libertaire, la solution passe par une réponse populaire dans la rue et le combat contre l’extrême droite ne se résume pas au FN mais passe également par les mobilisations contre les politiques racistes menées par les différents gouvernements qui légitiment les idées de ce parti.

    C’est une première étape nécessaire. Au-delà, c’est bien en reconstruisant notre solidarité entre travailleuses et travailleurs, notamment en réussissant la grève interprofessionnelle et intersyndicale du 9 avril prochain, c’est en luttant contre la politique capitaliste du gouvernement actuel que nous dresserons un rempart efficace à la montée du FN.

    Alternative libertaire, le 22 mars 2015

    « Toutes et tous en grève le 9 avril (Tract Fédéral)Pour faire plier le gouvernement : une vraie grève ! (AL Fédéral) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :