• Après l'émotion, agissons !

    Nous nous associons à l'émotion sincère et légitime de la grande majorité des quatre millions de personnes qui sont descendues dans la rue. Mais nous condamnons la récupération politique en oeuvre : la présence de dictateurs, d'ennemis revendiqués de la liberté d'expression ou de dirigeants d'extrême droite dans les manifestations, l'offensive liberticide sous prétexte de lutte contre le terrorisme, les agressions racistes... Après l’émotion il est temps de passer à l’action !

    « Café repaire : AnticapitalismeLoi Macron »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :